Les Ecossolies

Pôle de coopération et d’innovation sociale


Nos réseaux sociaux
Facebook
Twitter
7 janvier 2021

RETOUR SUR L'AUTRE MARCHÉ 2020 : LA BOUTIQUE EN LIGNE !

En cette année exceptionnelle, L’Autre Marché, le marché de Noël durable et solidaire organisé par Les Ecossolies, n’a pas pu retrouver son public en plein cœur du centre-ville de Nantes. Les organisateur.rice.s et exposant.e.s ont innové et la 12e édition de L’Autre Marché s’est tenue pour la toute première fois en virtuel, grâce à la mise en place de la vente en ligne.

Transformer un évènement en boutique en ligne en un temps record

Suite à l’annonce fin octobre du deuxième confinement, l’équipe des Ecossolies, les partenaires de l’événement et les exposant.e.s décident de se concerter pour proposer une alternative au format habituel de L’Autre Marché qui se tient pendant les trois premières semaines de décembre Carré Feydeau à Nantes.

Cette mobilisation collective, associée au soutien exceptionnel de la Ville et la Métropole, ont permis à la boutique en ligne de L’Autre Marché de voir le jour et ainsi d’éviter une annulation pure et simple. En coulisse, c’est une nouvelle histoire qui s’écrit et tout le monde s’active au plus vite pour rendre cette adaptation possible.

« Quand les Ecossolies ont annoncé que l’Autre Marché 2020 se déroulerait en ligne j’ai eu une gouttelette de sueur froide qui est tombée de mon front…Mais l’expérience inédite de ce marché s’est révélée beaucoup plus intéressante de ce que j’aurais imaginé ! » Martina Pacifici, la Librairie invisible, exposante.

Il faut d’abord trouver une plateforme et l’adapter au format de l’Autre Marché. C’est la plateforme 1,2,3 Courses, gérée par la coopérative de coursier.e.s à vélo Les Coursiers Nantais, qui est choisie et les développeurs de Coopcycle, la coopérative qui porte cette solution, œuvrent d’arrache-pied pour développer de nouvelles fonctionnalités nécessaires au bon fonctionnement de la boutique en ligne : possibilité de choisir le retrait de commande, création d’un hub marchand, évolutions esthétiques, etc.

La boutique en ligne de L’Autre Marché, hébergée sur la plateforme 123 Courses.

Ensuite, ce sont près de 1500 références à mettre en ligne : le référencement de leurs produits pour l’ensemble des exposant.e.s, avec la rédaction des descriptifs, le choix des photos des articles… Les Ecossolies ont accompagné et soutenu les exposant.e.s dans cette étape cruciale en proposant une solution clé en main, ainsi qu’un soutien rédactionnel ou encore des shootings photos.

"Si 2020 a été l’année de "l’adaptation", l’autre marché en ligne en est la parfaite illustration. Un nouvel outil qui a permis aux clients de retrouver leurs artisans locaux malgré la situation." Vincent Leroux, Echos Nature, exposant.

« [J’ai été] vraiment subjuguée par l’énergie déployée aussitôt, les idées qui fusaient, le partage entre tous, l’organisation. Toute l’opération a été rondement menée, c’est incroyable tout ce qui a été fait et qui, semble-t-il, en tous cas pour ma part, a parfaitement fonctionné. » Frédérique, Un jour, un village, exposante.

En parallèle, il faut aussi trouver un lieu pour accueillir la plateforme logistique de l’évènement. Le lieu doit être central et fidèle aux valeurs de l’ESS : ce sera Le Grand Bain, un des 15 lieux nantais à réinventer et animé par l’Ouvre-Boites 44. Il faut l’aménager et l’équiper pour accueillir l’intégralité des stocks des 52 exposant.e.s ainsi qu’un point de retrait des commandes.

Les Coursiers Nantais, de leur côté, constituent une équipe de préparateur.rice.s de commande et les exposant.e.s, d’habitude mobilisés sur leur stand, s’organisent pour assurer des permanences pour le retrait de commandes au Grand Bain.

Le samedi 28 novembre la boutique en ligne de l’Autre Marché est mise en ligne !

Le point de retrait des commandes de la boutique en ligne de L’Autre Marché au Grand Bain, 21 allée Baco à Nantes

Une illustration des capacités de rebond et de coopération des acteurs de l'ESS

Au-delà de la performance en termes d’organisation et d’efficacité de mise en œuvre, le passage en ligne de l’Autre Marché a surtout été le témoignage de la capacité de rebond et de coopération des acteur.rice.s de l’ESS.

L’expérimentation n’aurait pas été possible sans l’accompagnement et le soutien des partenaires des Ecossolies :

  • Les Coursiers Nantais, rouage indispensable du projet, qui ont assuré le développement de la plateforme avec Coopcycle, la préparation des commandes et la livraison à vélo. Passés en SCOP en 2020, Les Coursiers nantais s’engagent encore plus pour proposer une alternative solide à l’ubérisation du métier de coursier.
  • Le Grand Bain, un projet de lieu né de l’entreprise solidaire l’Ouvre-Boites 44 qui a pour objectif de réinventer le monde du travail et développer l’économie locale. Situé quai Baco, dans les anciens Bains-Douches municipaux, le Grand Bain a permis à l’Autre Marché de trouver cette année un ancrage et une incarnation particulière. L’Autre Marché aura aussi permis de rendre visible les contours de la future boutique de créateur.rice.s du Grand Bain en y installant le retrait des commandes.

Continuer à proposer une offre variée, solidaire et locale

Le bilan de cette année est positif, même s’il est difficile de comparer avec les chiffres des éditions précédentes. Les exposant.e.s en témoignent : l’important cette année a été de continuer à proposer leurs produits au public.

« J’ai été touchée de voir que, malgré les magasins et les librairies ouvertes en décembre, beaucoup de personnes ont quand même fait le choix de prendre un livre à la Librairie Invisible, même en ne pouvant pas le feuilleter, l’ouvrir, le sentir, sans pouvoir en discuter avec la libraire ! C’est incroyable ! » Martina Pacifici, La Librairie Invisible, exposante.

Les objectifs et valeurs de l’Autre Marché sont clairs et sont restés les mêmes avec le passage en ligne : offrir local, artisanal, éthique et solidaire, soutenir l’emploi local et les circuits courts, proposer des cadeaux originaux, loin de la consommation de masse.

« Bilan très positif de mon point de vue producteur, bien organisé, très bon accompagnement, c’est un succès pour une première. La prochaine devrait être encore plus positive si cela est possible :) » Joscelin Renaud, Le Chant des Reines, exposant.

"Ce qui devait être un complément au marché physique est malheureusement devenu l’outil principal cette année [...] L’accompagnement a été top et les échanges nombreux avec les exposants. Une expérience enrichissante autant que frustrante (rien ne saurait remplacer le contact)." Christian Renard, Le Bar@Disques, exposant.

Une expérience profitable à tou.te.s les acteurs.trices concerné.e.s

L’expérience aura été pour tous les acteurs du projet l’occasion de nourrir et d’enrichir ses pratiques. Les exposant.e.s réfléchissent pour certains à développer leur activité en ligne et peuvent affiner certaines stratégies commerciales.

« J’ai beaucoup apprécié la formule virtuelle, qui me semble une solution complémentaire d’avenir : un tel dispositif à l’année serait une réponse innovante et aurait un impact fort dans le soutien aux artistes et artisans locaux qui s’engagent à proposer des produits vertueux pour l’économie locale, l’environnement, et les liens sociaux. » Gaëlle Aupart, Un pas de Côté, exposante.

D’autres souhaitent même que cette option reste pérenne sur les futures éditions de l’Autre Marché, comme un complément au marché physique.

« Si cela est possible, ce serait peut-être bien de conserver cet outil de vente en ligne pour les prochaines éditions, en plus du marché physique bien sûr. Peut-être l’adapter avec des retraits en un point unique sur le marché physique (type drive) et toujours livraison par les Coursiers Nantais » Frédérique Groleau, Un jour, un village, exposante.

Du côté des Ecossolies, c’est une nouvelle corde à l’arc qui peut désormais être ajoutée sur d’autres évènements.

« La crise sanitaire nous oblige de toute façon à interroger nos pratiques et nos façons de faire des évènements : l’Autre Marché nous aura permis de passer à l’action, tester, expérimenter… il n’y a pas de meilleur façon de répondre à une crise que de la transformer en opportunité. » Gaëlle Bottin, responsable des événements aux Ecossolies.

De leur côté, Les Coursiers Nantais vont prolonger l’expérimentation de boutiques en ligne et l’expérience l’Autre Marché est venue nourrir le développement de leurs projets pour 2021. Idem pour Coopcycle : les développements informatiques qui ont été fait sur la plateforme 1,2,3 courses vont leur permettre d’accélérer des projets similaires partout en Europe.

Rendez-vous donc en 2021 pour découvrir les nouveaux projets de tous ces acteur.rice.s et pour la 13e édition de l’Autre Marché !

Cliquez sur l'un des liens ci-dessous pour afficher le calendrier complet de l'année correspondante :

Calendriers

2022 2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013

» Retour à la liste des actualités

Flux RSS

RSS
Abonnez-vous pour recevoir automatiquement les dernières actualités du réseau.
RSS, qu'est ce que c'est ?


Association Les Ecossolies - Le Solilab, 8 rue Saint Domingue 44200 NANTES - 02 40 89 33 69
Ce site est sous licence Creative Commons BY-NC-SA - Mentions légales

Contact Actualités Agenda rubrique 7 Plan du site Espace privé